Hommage_Folefack020516700

Quelques camerounais et européens se sont retrouvés ce 2 mai 2016 de 11h 30 à 14h 30 minutes au Centre de rétention des sans papiers à Merksplas en Belgique, Steenweg à Wortel 1A - 2330 Merksplas afin de commémorer le 8 e « anniversaire » de la mort du ressortissant camerounais Folefack Sontsa Ebénizert.

Devant les bâtiments de ce centre fermé, les organisateurs ont pris à tour de rôle la parole pour dénoncer la politique de l'expulsion des sans papiers en Belgique et ont réclamé la fermeture de tous les centres.

Il s’en ont également pris à la politique européenne en matière d’immigration.

Une pensée pieuse de Mme Lucie Thuwis, directrice du centre fermé de Merksplas pour Folefack

Pour mémoire, Le 26 avril 2008 à l’aéroport de Bruxelles, MM. Fosso, Philippe Léonardon et Moussa étaient en train de s’installer dans un avion à destination de Douala quand leur attention fut attirée par des cris à l’arrière de l’appareil : M. Folefack, qu’ils ne connaissaient pas, se débattait entre plusieurs policiers contre une tentative d’expulsion.

Comme d’autres passagers, ils ont pacifiquement manifesté leur désapprobation devant le traitement que les policiers réservaient à M. Folefack, que les policiers ont fini par sortir de l’avion. Ebenizert Folefack Sontsa, Camerounais arrivé en Belgique en 2005 était retrouvé mort le 1er mai 2008, dans les toilettes du centre fermé de Merksplas. Il avait été placé en cellule d`isolement le 27 avril 2008, après une tentative d`expulsion avortée la veille, au cours de laquelle, des témoignages concordants faisaient état de ce qu`il avait subi des violences. Deux ans après les faits, les passagers interdits de vols SN Brussels, le conseil de Folefack et le Colectif Folefack n’entendent pas s’arrêter là.

Belgique- Cameroun: Folefack Ebenizert For Ever, Hommage 2016

Pour la Ligue des droits de l'Homme, la Belgique violerait l'article 3 de la convention européenne stipulant que nul ne peut être soumis à la torture, ni à des peines ou traitements inhumains ou dégradants. La compagnie aérienne belge n’a pas voulu s’exprimer mais rejette toutes les accusations suite à son interpellation par Serge Fosso, Philippe Leonardon, Claude ndema,le collectif Folefack,le Collectif contre les Violences et les Discriminations dans les Avions » (CVDA). Sn Brussels airlines affirme dans une lettre adressée respectivement à ces organisations sus citées ,et signée de Philippe Fontaine, vice président légal  qu’elle peut « garantir que ni Monsieur Fosso, ni Folefack n’ont fait l’objet de violence injustifiée ou de traitement dégradant à bord » de leur appareil Les organisateurs de la cérémonie de dépôt des gerbes de fleurs devant le centre fermé de Merksplas n’entendent pas rester les bras coisés face au décès de monsieur Folefack et le traitement accordé aux pensionnaires des centres fermés  en Belgique. Claude Ndema, Serge Fosso, Philippe Léonardon trois plaignants avaient introduit le 4 juin 2008 une plainte au pénal avec constitution de partie civile contre la police fédérale pour coups et blessures, détention arbitraire et vol. 

Hommage à Folefack Sontsa Ebenizert, 1er mai 2016 à Merksplas ( Eric Nguemaleu, Président du Collectif Folefack)

La Ligue des droits de l'Homme et le CIRE (Coordination et Initiatives pour et avec les Réfugiés et Étrangers) s'étaient constitués également partie civile. Le conseil d'administration du Centre pour l'Egalité des Chances a décidé le 9 mars 2009 de se joindre aux plaignants. La famille de M. Folefack a donc introduit par le canal de leur conseil Maître Alexis Deswaef, Avocat au Barreau de Bruxelles au mois de mars 2009 une plainte avec constitution de partie civile pour traitement inhumain et dégradant, coups et blessures volontaires, abus d’autorité et coalition de fonctionnaires.

Selon Serge Fosso, l’affaire suit son cours et plusieurs passagers de ce fameux vol de SN Brussels sont en train d’être auditionné et des actions fortes sont annoncés.

H.S

Lien des photos ici

© Camer.be : Hugues SEUMO à Merksplas